Metallurgical Industry Expert / Expert mettalurgie

Cardno

Cardno is seeking a Francophone Metallurgical Industry Expert on a consultant basis for a project in Djibouti.

French language description:

Le Projet d’Employabilité de la Main d’œuvre Djiboutienne (PED) est un projet financé par l’USAID avec l’objectif de réduire le chômage en améliorant la préparation de la main d’œuvre Djiboutienne pour répondre aux besoins du secteur privé et aux besoins du marché. Le projet travaille avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP) pour assurer une meilleure préparation d’employabilité et d’entreprenariat des étudiants qui sortent des filières de BAC PRO, Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et Certificat de Formation Professionnelle (CFP). Le PED travaille avec l’Agence Nationale de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle (ANEFIP) pour améliorer leur intermédiation d’emploi pour mieux lier les demandeur(e)s d’emploi avec les employeurs(euses). Le Projet PED travaille aussi avec la Chambre de Commerce de Djibouti (CCD) pour améliorer l’implication du secteur privé dans la préparation des demandeurs d’emploi pour être plus employable et d’améliorer l’accompagnement de jeunes entrepreneur(e)s dans la conception d’idées d’entreprise et le lancement et gestion d’une petite entreprise.

En collaboration avec MENFOP sur la révision des curriculums, EDC recrute un expert(e) pour la réalisation d’une étude sur les besoins en qualifications dans les métiers de la métallurgie en lien avec le secteur pétrolier et portuaire.

1.   Nature de la mission
Cette étude est un recueil de données qui vise à déterminer les besoins quantitatifs et qualitatifs des formations dans le secteur de la métallurgie, du travail des métaux et de la tuyauterie industrielle et de la soudure marine. Elle sert à mesurer l'écart entre l'offre de formation existante et les besoins en main-d’œuvre du monde du travail et à planifier en conséquence le développement des programmes de formation.
Le but est de fournir les éléments requis pour la gestion des secteurs de formation, à travers les objectifs suivants :
  • Donner une vue d'ensemble des activités économiques en lien avec le secteur de formation, des fonctions de travail de chaque secteur et de leur évolution.
  • Établir les besoins de formation pour chaque fonction de travail et chaque filière.
  • Apprécier l'adéquation entre ces besoins et l'offre de formation existante et constater les écarts, aux plans qualitatif et quantitatif.
  • Elaborer les recommandations touchant les actions à entreprendre pour corriger les écarts constatés, notamment les analyses de situation de travail (AST), les études préliminaires ou les recherches complémentaires à réaliser.
En somme, l’étude consiste à observer et à se mettre à l’écoute des acteurs du monde du travail, afin de porter un regard d’ensemble sur les besoins de formation d’aujourd’hui et de demain et de proposer les ajustements requis à l’offre de formation.

2.   Objectifs de la mission L’objectif général est de produire et de concevoir une étude des métiers de la métallurgie et du travail des métaux et de la tuyauterie industrielle et de la soudure marine.
Les objectifs spécifiques sont :
  • Décrire les secteurs de formation.
  • Fournir les éléments requis à la gestion des secteurs de formation :
    • o Classer les fonctions de travail selon les niveaux de formation ;
    • o Identifier les fonctions de travail (métiers, emplois) qui devront faire l’objet d’une analyse de situation de travail (AST) et déterminer les priorités ;
    • o Formuler des recommandations et cibler des actions précises pour développer une offre de formation en plus grande adéquation avec les attentes des acteurs économiques en considérant des formations complémentaires pour les diplômés aussi bien que les programme de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (ETFP) : Baccalauréat Professional (Bac Pro – 3 ans) ; Certificat d’Aptitudes Professionnels (CAP – 2 ans) ; Certificat de Formation Professionnel (CFP – 1 an).
3.   Missions de l’expert(e) Le/La consultant(e) est amené à présenter :
  • Des éléments contextuels des offres de formation dans le domaine de la tuyauterie industrielle et de la soudure marine ;
  • Une revue sommaire des politiques et des pratiques de développement de la formation professionnelle dans ce secteur ;
  • Un inventaire rapide des formations existantes dans ce secteur en mettant l’accent chaque fois que cela est possible sur le lien entre les stratégies de développement et la carte de formation professionnelle ;
  • Une liste des ressources nécessaires pour ces formations (outils, équipements, etc)
  • Un catalogue des besoins en qualification issus du diagnostic concerté et, dans la mesure du possible, la quantification dans le temps et dans l’espace, des besoins en qualification.
  • Les recommandations et suites à donner à cette étude.
4.   Profil de l’expert(e) Compétences et expériences professionnelles demandées
Il est recherché un(e) expert(e) ressortissant international, de préférence francophone justifiant :
  • D’une formation universitaire supérieure sanctionnée par un diplôme dans un ou plusieurs des domaines suivants : Tuyauterie industrielle et/ou métallurgie et/ou soudure industrielle.
  • D’une connaissance approfondie du contexte de développement des métiers professionnels ;
  • De connaissances des principales problématiques et des dispositifs de formation professionnelle et technique dans les pays africains ;
  • De capacités de synthèse et de rédaction et d’une parfaite maîtrise de la langue française ;
  • De la maîtrise des logiciels Word et Excel et l’internet.
Compétences spécifiques exigées
L’expert(e) devra avoir des connaissances approfondies en :
  • Approches conceptuelles et opérationnelles d’évaluation des projets ;
  • Gestion de projets ou programmes.
Il/elle devra aussi connaître :
  • Le contexte de développement de l’Enseignement Technique et la formation professionnelle en général et celui du contexte africain en particulier,
  • Les principaux défis liés à la formation professionnelle et technique.